• Casa di fulvio

    Cette série d’images a été réalisée sur plusieurs années, lors de mes fréquents séjours en famille dans la maison de mon beau-père. Il ne l’habite que quelques mois durant l’année, elle est souvent vide, inoccupée.

    Cette maison de famille, entourée d’un jardin, est située dans un petit village du Frioul, une région du nord-est de l’Italie. Toute la famille de mon épouse est originaire de ce lieu.

    Au fil de mes séjours dans cette maison à laquelle je me suis attaché, j’ai tenté d’en saisir le caractère. Par le jeu du hors-champ, aucun personnage ne figure sur mes images, je tente de dévoiler une certaine intimité de ses habitants, tout en cherchant également à évoquer leur rapport aux objets et à l’espace qui les entoure.

    Le caractère suggestif de certaines images peut également permettre au spectateur d’imaginer une origine sociale et culturelle de la famille occupant la maison.

    Il y a, fondamentalement, à l’origine de ce travail, mes lancinantes questions sur la mémoire et sur l’identité, sur les effets du temps qui passe inexorablement, annonçant la mort prochaine des choses et des êtres, il y a dans cette série d’images un désir ancien et vital de laisser quelques traces de nos vies avant que tout ne soit englouti…

    Jean-Daniel Meyer